L’office du tourisme propose d’harmoniser la communication des prestataires du marais

Tous les prestataires du marais audomarois regroupés dans une seule brochure. Voici l’idée de Julien Duquenne, président de l’office de tourisme. Qu’en pensent les principaux concernés ?

Isnor, Au Bon Accueil, la Maison du Marais, Rémy Colin... pourraient être regroupés dans une seule brochure.

Julien Duquenne, président de l’office du tourisme de Saint-Omer, a réuni début août presque tous les prestataires du marais pour faire le point sur la saison. « Je voulais discuter sur la perspective d’une harmonisation de la communication sur le marais, explique-t-il. Le marais est tellement vaste que je voudrais un document présentant ce qu’est le marais audomarois et quels en sont les prestataires. »

Hervé Leleu, Isnor.- « Rien n’est défini pour l’instant mais nous ne sommes pas opposés à une réflexion. » Le gérant se dit favorable à cette idée et parle même d’un pass-marais : « Ce pass commun avec un prix unique pourrait être intéressant pour la promotion de la région. »

Pascal Grave, Le Brouckailler.-« J’ai dû insister pour assister à la réunion. Je n’ai pas reçu l’invitation, mais c’est en discutant avec les autres prestataires que j’en ai eu connaissance. » Malgré ce couac, Pascal Grave a l’air séduit par l’harmonisation.

Franck Doucet, la Maison du Marais.- Le directeur du nouvel équipement parle d’une « initiative tout à fait positive. Tout ce qui va dans le sens de la mutualisation est bon pour nous ainsi que pour le territoire ».

Olivier Picquendar, Au Bon Accueil.- « Nous sommes pour, mais il faut que cela soit fait sérieusement et en harmonie. Nous avons souvent été mis à part par l’office du tourisme du point de vue de la communication. » Méfiance donc.

Rémy Colin, faiseur de bateaux.-Rémy Colin ne souhaite pas se prononcer pour l’instant, il attend de concerter son équipe. Il glisse toutefois : « Lorsque les touristes viennent chez nous, on leur parle de ce qu’ils peuvent découvrir d’autre sur le marais. On parle donc des autres prestataires à nos clients, depuis longtemps. »

Christian Lauwerière, autoentreprenneur.- « Je n’ai pas été invité, vous me l’apprenez ! » C’est la réaction du sapeur-pompier qui propose des visites du marais sous le statut d’autoentreprenneur. Pas convié, mais pas pour autant courroucé, il trouve que l’harmonisation est une très bonne idée.

Colette Coche explique que Christian Lauwerière n’a pas été invité à la réunion, car il vient juste de démarrer son activité, et n’a donc pas d’élément de comparaison par rapport à une saison antérieure. Mais la directrice de l’office de tourisme indique que si ce projet voyait le jour, tous les prestataires du marais seraient invités.

Cette réunion était une première étape, selon Julien Duquenne. La deuxième devrait arriver à la mi-septembre pour envisager les différents supports. de communication. Et être prêts pour l’été 2015.

( source la voix du nord édition de saint-Omer )

Les commentaires sont fermés.